© THE GYM Ltd. all rights reserved.

I

« -  Cesse de penser et marche !!-   disait la mère ourse à son petit qui lui demandait :

«- Dois je avancer ma patte droite d’abord ou la gauche, ou bien mes deux pattes de devant à la fois ou mes deux pattes de côté ? ».

La perplexité est grande pour cet ourson scientifique  et intellectuel qui pense aux 24 possibilités différentes que l’on a de marcher avec quatre pattes.

«  Cesse de penser et marche ! »

C’est par excès d’analyse, et par un manque d’effort corporel que la plupart de nos contemporains arrivent à ne plus se tenir debout longtemps, ni à marcher correctement. Si l’on continue dans cette direction, mettre un pied devant l’autre va devenir une affaire médicale sous le nom pompeux de «  stabulation contrôlée «   

Les explications théoriques ne viennent qu’après coup avec l’observation des résultats.

Dans la mesure où on a la prétention de chercher une réponse analytique et spécifique à chaque problème tout devient extraordinairement complexe.

Seule solution «  Cesse de penser et marche ! »

De mêmes les discussions et les forums sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire n’en finissent plus. Tous voulant avoir raison : certains ne faisant référence qu’à un passé qu’ils n’ont évidemment pas connu et d’autres qu’à ce qu’ils ont compris.

Il y a un phénomène qui s’appelle l’entropie.

C’est une dégénérescence, qui altère toute tradition, qu’elle soit écrite ou orale. Elle provoque au fil du temps un oubli progressif des principes originels, si bien qu’au terme de la chaine, ces principes originels, progressivement remplacés par des explications fausses, finissent par ne plus être compris, ce qui est le cas surtout dans les traditions anciennes. Plus elles sont anciennes plus cela sera le cas. Que penser alors de ceux qui disent pratiquer comme on le faisait avant ?  Que savent ils d’experts et de situations qu’ils n’ont pas connu ? leur imagination fera le reste.

Atteignant toute créature en ce monde, l’entropie touche également notre compréhension et transforme les choses : par exemple la confiance se transformant en croyance, tout comme la charité c’est transformé en assistanat  

Le but ultime est facile à comprendre : c’est un objectif d’ordre pratique.

«  Cesse de penser et marche   »